Page d'accueil > Cours de Français > La poésie : Du XVIème au XXème siècle
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Illustration
La poésie : Du XVIème au XXème siècle



XVIème siècle


* explosion de l’Humanisme : Renaissance, poésie lyrique
* retour aux œuvres gréco-latines
* La Pléiade :

Groupe de jeunes amis poètes réunis pendant une dizaine d’années autour de la création de la création d’une grande poésie française. Ce sont des humanistes. Ronsard, Du Bellay,… ; premier nom : « La Brigade »

Buts :

* Enrichir la langue par l’importation de mots grecs et latins
* Règles précise de versification
* Retour aux formes antiques (satire, élégie, épître, comédie, tragédie, épopée)
* Parmi les formes poétiques récentes, seul le sonnet est conservé
* Poésie orale



XVIIème siècle : mouvements divergents : baroque / classicisme


Le baroque précède et accompagne le classicisme

1) Le Baroque


* Richesse des images et de l’imaginaire
* Composition complexe
* Métaphores pittoresques et expressives

A partir de 1620 :
* Progrès de l’imprimerie
* Paix (Edit de Nantes)
* développement des cours princières
ce qui favorise la création poétique.

Exemple : Pierre de Marbeuf

1640 :
* Guerre civile ( La Fronde)
* Farce, œuvres burlesques

Exemple : Paul Scarron

* Poésie précieuse : rendre les mœurs de la Cour et de la société moins grossière et cultiver la délicatesse et les jeux de mots qui révèlent « L’esprit »

Exemple : Madeleine de Scudéry

2) Le Classicisme


* Clarté du vocabulaire
* Rigueur des règles d’écriture
* C’est Boileau, au début du XVIIème siècle qui définit les règles du classicisme et les formes :
* Tragédies

Exemple : Racine

* Epopées ( + allégories)
* Comédies

Exemple : Molière

XVIIIème siècle : Les Lumières


* Peu de poésie
* André Chénier, marqué par le classicisme et l’Antiquité
* Rousseau et Diderot mettent en place le préromantisme

XIXème : l’age d’or de la poésie


* le romantisme

o Il commence à la fin du XVIIIème avec Rousseau et en France et surtout Goethe en Allemagne.
o Favorise la sensibilité et l’individualisme
o Le mouvement se renforce en Allemagne, Angleterre, Italie
o Tardif en France
o Concerne aussi la peinture et la musique
o Attirance pour l’absolu : amour, idéal, religion
o Retour à l’irrationnel et à l’affectif
o Malaise vague : « Le mal du siècle »
o Insatisfaction devant un monde décevant dominé par des considérations matérielles
o Refus des règles classiques ; amour de la liberté mais la Pléiade n’est pas remise en cause
o Culte du moi et expression des sentiments et états d’âmes personnels
o Cependant, chaque auteur adopte des esthétiques différentes

Exemples :

+ Lamartine, « Méditations poétiques » grand succès
+ Alfred de Vigny « Eloa » (épopée)
+ Théophile Gautier
+ Alfred de Musset
+ Modèle : Victor Hugo (drames), célèbre grâce à sa préface de Cromwell (1827)
+ Shakespeare (drames)

* Le Parnasse

o Un groupe de jeunes poètes, réunis sous un éditeur commun, donne à sa revue le nom de la montagne sur laquelle les anciens Grecs plaçaient le séjour d’Apollon et des Muses : le Parnasse
o Garde du romantisme l’horreur du quotidien, l’absolu
o Rejette les lamentations
o Certains poèmes en prose
o Baudelaire : « sonnets libertins »

Exemples :
+ Leconte de Lisle (le principal)
+ José Maria de Heredia
+ Théodore de Banville (« Petit traité de versification française » très rigoureux)
+ Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Rimbaud, pendant un certain temps seulement

* Le symbolisme

o Mis en place par Jean Moréas. Veut s’opposer au réalisme dit « scientifique »
o But : exprimer une vérité idéale qui se cache sous le monde concret des apparences : « L’Idéal »
o Tristes réalités quotidiennes
o Nombreuses analogies, métaphores



Exemples :

+ Baudelaire
+ Rimbaud
+ Verlaine

# Mouvement dispersé :
-Laforgue : « décadent » invente le vers libre
-Moréas revient vers le classicisme et l’Antiquité
-Mallarmé : poésie ésotérique et formelle

# Contestation de plus en plus radicale des règles de versification
XXème siècle : Rupture

* le surréalisme

o Début du siècle : Apollinaire
o Puis dadaïsme :

-fondé par Tristan Tzara en 1916, vise la démolition totale de l’art

-groupe du Cabaret Voltaire : soirées et manifestations anarchistes et destinées à scandaliser les spectateurs

- « écriture automatique » : écrire spontanément sans aucune logique

* 1925 : Aragon, Eluard
* confits internes , suicides, exclusions…
* les poètes surréalistes se veulent plus proche de l’alchimie ou de la « science » que de la création littéraire habituelle
* hypnose
* jeu des cadavres exquis
* hasard
* héritage du symbolisme

Péguy, Claudel, Valery…

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.