Page d'accueil > Commentaires Composés > Celine - Voyage au bout de la nuit
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Voyage au bout de la nuit
Illustration
Celine - Voyage au bout de la nuit



Eléments pour l'introduction

1. Voyage au bout de la nuit : quelques informations

Voyage au bout de la nuit est un roman qui a marqué l'histoire de la littérature. Dès sa publication, le scandale et les polémiques soulevés par l'emploi de la langue orale et la dénonciation d'une société abrutissant et humiliant l'homme sont immédiats. Le style surprend autant qu'il effraie, d'autant qu'il s'agit du premier roman d'un illustre inconnu.
En 1932, l'introduction de la langue populaire en littérature reste rare et il est encore moins fréquent que ce soit le narrateur qui parle cette langue, d'habitude réservée aux seuls dialogues. Céline frappe fort.

Voyage se divise en deux grandes parties. De façon très simpliste, la première relate les errances et les égarements de Bardamu, le narrateur, à travers le monde, et la seconde à son retour à Paris et sa carrière de médecin. Céline utilise sans retenue les données de son expérience de soldat et de médecin pour doter sa prose d'un style particulier, qui fera de Voyage un chef-d\'oeuvre.

2. Biographie de l’auteur

Céline Louis-Ferdinand Destouches est né à Courbevoie. Il achève sa formation de bijoutier quand éclate la Guerre de 1914. Engagé volontaire, Céline participe courageusement aux opérations. Blessé, décoré, il restera marqué par cette expérience traumatisante qui fait de lui un pacifiste convaincu. Réformé en 1915, Céline part chercher fortune en Afrique.
De retour en France, il obtient le baccalauréat et commence ses études de médecine achevées en 1924. Il effectue alors plusieurs missions médicales pour la Société des Nations, en Amérique du Nord, en Afrique et en Europe. Il s'établit en 1927 comme médecin dans la région parisienne, à Clichy, et se partage désormais entre ses activités médicales et l'écriture. Après plusieurs essais infructueux, le Voyage au bout de la nuit obtient le prix Renaudot. En 1936, Céline publie Mort à crédit, toujours avec succès. Mais ses pamphlets antisémites, parus à la veille de la seconde guerre mondiale, nuisent à sa réputation d'écrivain.
À la chute du régime de Vichy en 1944, Céline, qui craint les représailles, fuit la France. Emprisonné au Danemark où il s'est réfugié, il est condamné à la dégradation nationale et à la confiscation de ses biens par un jugement rendu en 1950. Il revient en France en 1951 et s'installe à Meudon où il ouvre un cabinet médical. Il continue de publier et donne en 1957, D'un château l'autre, le récit de ses tribulations au Danemark, et Rigodon, terminé peu avant sa mort en 1961.

3. Conséquences de la première guerre mondiale sur la littérature

La période située entre la fin de la première Guerre Mondiale et le début de la deuxième Guerre Mondiale est une période de contrastes. On assiste d'abord à une euphorie qui suit la paix retrouvée en 1918 après un conflit terrible au plan des pertes humaines. La littérature connaît cette sorte d’euphorie au cours des années vingt, que l'on a nommées les Années Folles. Après l'enthousiasme des "années folles", l'euphorie des découvertes et des révolutions (le Surréalisme), le roman des années trente revient vers les préoccupations de l'époque : Saint-Exupéry publie Vol de Nuit (1931), qui illustre les progrès de l'aviation, alors que Malraux publie La Condition humaine (1933), une chronique de la révolution de 1927 à Shanghai, et s'inspire des débuts du nazisme en Allemagne (Le Mépris, 1935) ou de la guerre d'Espagne (L'Espoir, 1937).En même temps, portée par les événements politiques, une sorte de littérature du désespoir apparaît, qui annonce l'existentialisme de l'après-guerre, et qui atteint un paroxysme avec les romans de Céline, Voyage au bout de la nuit (1932) et Mort à crédit (1936).

Etude

Problématique: Comment l'absurdité et l'horreur de la guerre sont-elles traduites dans ce texte?

I. Un anti-héros

a. Le point de vu interne

Voir sentiments, sensation du personnage du narrateur
L'effet du monologue intérieur est de filtrer la perception du monde.
Ordre chronologique lié par coordination
Le lecteur peut avoir l'impression de ressentir les émotions du narrateur car il pense et ressent en même temps que lui.

b. La passivité

Il n'agit pas, il est plutôt individualiste et égoïste.
Le colonel semble plutôt inhumain, il ne s'émeut pas des pertes subies, il ne pense qu'au ravitaillement.
Il souhaite la mort des siens et en plus, voir sa moral «chacun sa guerre» l.35.

c. Un discours choquant

Langage familier
Le personnage véhicule des valeurs négatives. Le ton du narrateur est inapproprié en pleine tuerie. Il se réjouit et trouve des motifs de satisfaction.
Décalage entre légèreté du ton utilisé et gravité de la situation
L'auteur utilise l'humour noir.

II. Vision de la société - critique de la guerre

a. Violence et souffrance des êtres

La guerre est aveugle. « Meurt aussi bien les braves que les ordures ».
Au milieu d'un déluge de feu la confusion est totale (l.23 à 25). Le vacarme est inimaginable. La dimension du conflit est universelle. C'est une guerre apocalyptique.

b. Incommunicabilité

L’épreuve du feu exclu les longs discours. Le messager croit apporter une information sur la guerre, pour lui c'est important, par contre pour le colonel ce n'est pas le cas.

c. La déshumanisation

Il perd ses repères habituels; ses réactions deviennent complètement inverse que celle qu'il pourrait avoir.
Traumatisme psychologique produit par la guerre moderne -> manifestation physique, le corps se met à trembler.

Conclusion

Vision du monde et de l'homme très pessimiste dans ce récit mené par un narrateur qui incarne l'anti-héros. L'homme apparaît comme un animal sans valeur ni qualité. A aucun moment la guerre apparaît comme un moyen de défendre un idéal.

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.