Page d'accueil > Commentaires Composés > Mauriac - Thérèse Desqueyroux - Incipit
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Thérèse Desqueyroux - Incipit
Illustration
Mauriac - Thérèse Desqueyroux - Incipit


Passage étudié : incipit
François Mauriac : XXème siècle

I Comparaison avec un début de roman classique
- L'incipit nous informe sur le décor : "porte", couloir", "platane"
* Elements banals
* Cadre judiciaire mais pas explicité

- Mais aussi sur l'époque : "brume", "marche mouillée"
* Pas de date précise : automne/hiver
* Temporalité floue

- Et aussi sur l'héroîne : "Thérèse Desqueyroux", "elle sentit"
* Identité judiciaire
* Action mystèrieuse

- Et sur les actions
* "ouvrit une porte" : 1ère action = banale

Début flou et mystérieux, différent du rôle informatif classique d'un incipit. Créé un effet d'attente.



II Qui est Thérèse Desqueyroux ?
- "Non lieu", "plus de surprises", "les carottes sont cuites" : Thérèse est impliquée dans un crime.
Le texte débute après les évènements.

- "Après la déposition de mon gendre, c'était couru" : Thérèse est protégée par son mari. Mépris père/fille

- "il ne comptait jamais les gouttes" : mari = victime + défenseur : paradoxe qui renforce le côté flou.

- "Il n'y a pas eu de victime" : 1ère intervention de Thérèse, qui se sent offensée.

Le dialogue ne fait pas intervenir Thérèse ; les circonstances du crime restent floues : le dialogue fonctionne sur l'implicite.


III Portrait physique
Il apparait tout à la fin.
- Les hommes regardent Thérèse : "les deux hommes observaient".

- La focalisation est double : regard social.

-"jeune femme", "immobile, serrée dans son manteau", "blême visage qui n'exprimait rien" : héroïne classique, passive, maladive, tristesse. Sentiments intériorisés : fermée aux autres.

- Le portrait intervient assez tard dans l'incipit et demeure assez frustrant pour le lecteur qui dispose de peu d'informations.


Conclusion
Début volontairement déceptif, qui présente implicitement l'héroïne et les grands thèmes à venir : femme coupable, isolée dans un univers glacial et mécanique. En fait, l'impression de mystère sera justifiée par l'oeuvre, constituée essentiellement de longs retours en arrière.

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.