Page d'accueil > Commentaires Composés > Molière - Dom Juan - Acte I Scène 2
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Dom Juan : Acte I Scène 2
Illustration
Molière - Dom Juan - Acte I Scène 2



I°/ Rapports maître - valet :


Le valet est supérieur au maître :
- Jeu des pronoms : faux discourt détourné suivant trois points :
alternance je / vous
tentative de mise en scène avec l'utilisation du pronom « il » pour un personnage imaginaire
Reprise d'un discourt direct marquant une maladresse de Sganarelle et trahissant sa volonté de donner une leçon à Don Juan.

- Inversion des rôles : le valet donne une leçon à son maître. On peut observer une progression du discourt : interrogations - accusations - leçon. Cette transgression de Sganarelle finit par agacer Don Juan.

Le maître reprend le dessus
- la tirade de Sganarelle est encadrée de petite remarque de Don Juan
-L'argumentation de Sganarelle ne peut atteindre Don Juan

Prémisse de Figaro : la révolte des valets



II°/ Faiblesse du discourt de Sganarelle :



Sganarelle se laisse emporter par son indignation ; il ne se contrôle plus comme on peut le voir dans la maladresse du ton qui est moraliste alors due Dom Juan lui interdit les remontrances.

Faiblesse dans certaines argumentations : description de l'habit de libertin : voyant, clinquant et bien apprêté ; maladresse dans le stratagème

Parodie du discourt : cela sert au comique de l'extrait. Sganarelle apparaît comme burlesque ce qui devient un faire valoir pour Don Juan



III°/ Crédit apporté au discourt de Sganarelle :



- Peinture du comportement social et religieux d'un libertin comme on peut le voir en relevant ces deux champs lexicaux. C'est une question de l'époque.
- Poids de la sentence détournée qui menace le libertin s'adressant en fait directement à Don Juan.

Interprétation du mot « paix » exprimé par Don Juan.
- Impatience.
- Inquiétude sur l'interlocuteur réel de Sganarelle. Don Juan refuse les remontrances et se voit critiqué par cette tirade.

- Cela montre la supériorité du maître car Sganarelle cesse son discourt ; cependant, on peut également y relever une marque d'inquiétude de Don Juan.

La fin de la pièce donnera cependant raison à Sganarelle, car Don Juan sera enlevé par les flammes de l'enfer dans la dernière scène du dernier acte.



Conclusion :

L'inversion des est un thème théâtral provoquant un comique de situation du à la confusion de l'interlocuteur. Le libertinage est lui un thème d'époque. L'ambiguïté entre le maître et le valet présente dans cette pièce sera poussée plus loin un peu plus tard par Beaumarchais dans Le mariage de figaro où ce dernier n'hésitera pas à se révolter contre son maître et à mettre au point un stratagème pour contrer ses intentions.

Voir le commentaire sur la tirade de Dom Juan, acte I scène 2

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.