Page d'accueil > Commentaires Composés > Paul Verlaine - Après 3 ans
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Après 3 ans
Illustration
Paul Verlaine - Après 3 ans


Introduction :
Ecrit en 1866, courant symboliste, sonnet (alexandrin).
Thème : description du jardin après trois ans, le matin , au cours d'une promenade et souvenir mémoire retour.



I/ Promenade :

a) Souvenir, mémoire :
Relaté dès le titre. L'auteur retrouve tous les éléments de son jardin "J'ai tout revu", "comme avant", "m'est connu".
Nostalgie de l'auteur qui nous relate une partie de sa vie. Autobiographie avec pronoms personnels.

b) Promenade : lieu mouvement, rythme
Structure à l'inverse d'une description : entre dans un espace clos. Vue s'élargissante peu à peu : mouvement. Rythme du poème comparable à celui que réalise l'auteur dans sa promenade.

c) Tableau impressionnisme :
Impression de tableau impressionnisme, car description par touche de couleur, touche de décors


II/ Jardin :

a) Intimité :
Jardin perçu intime et familier. Jardin pas grandiose, "étroite porte".
Atmosphère conviviale, reposant. Il utilise "la", "son".

b) Sensorialité :
Souvenir transmis par la sensorialité. Vision globale : clarté, fraîcheur : "pailletant", "humide étincelle". Il fait ressortir la flore : "lys", "rose"
Bruit des plantes et du jet d'eau.

c) Personnification :
impression vivant. Compare les objet, la nature à l'homme : verbe attribué à des mouvement humain : "chancelle", "palpitant". Cela rend le jardin plus présent, plus vivant, plus proche.


III/ Thème du temps :

a) Fuite du temps :
Description de la pérennité du jardin : "comme avant". Réflexion sur la fuite du temps. La nature n'est pas victime du temps. Mais toutes les choses humaine et l'auteur en sont victime.

b) Ephémérité :
Les oeuvres humaines : fragile et fugaces. Lorsque l'homme ne s'en occupe plus, détérioration.


Conclusion :
son retour à travers une promenade où il exprime ses sensibilités. Observe l'éphémérité des éléments. Écrit lors d'une période faste où il s'attache au style parnassien.

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.