Page d'accueil > Commentaires Composés > Robert Desnos - Destinées Arbitraires
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Destinées Arbitraires
Illustration
Robert Desnos - Destinées Arbitraires


Robert Desnos

Appartenant au mouvement surréaliste, Desnos s'engage d'abord politiquement et littairerement puis entre dans la Résistance en 1941. Arrêté en 1944, il meurt en camp de concentration. Destinées Arbitraires (publié en 1975) est d'abord un appel au combat qui témoigne en plus d'un engagement de l'auteur non seulement intellectuel mais aussi physique.

I ) Appel au combat

_lexique du combat, de la guerre "bataille" v2, "salpêtre" v6, "émeute" v10.
_métaphore du combat v15 "la mer à l'assaut des falaises".
_mode oratoire de l'appel v18 interpellation, cri de guerre "Révolte contre Hitler". L'impératif v11 "écoutez" a une valeur injonctive.
_Ce n'est pas un cri de guerre individuel mais pour un collectif. Progression de l'individu au groupe par l'apparition des pluriels, v 12 "millions d'autres coeurs".
_On retrouve l'appel dans le champ lexical du bruit v7 et surtout dans la "cloche" v10.
_Cet appel au combat s'inscrit dans une opposition entre le présent et le passé qui refusait la guerre (v1 haïssait / battre). Cet appel se situe dans le présent.

C'est un paradoxe (haïr la guerre / appel au combat) qui se justifie par un certain amour de la vie et de la liberté.


II ) Un engagement pour la vie, la liberté

_On n'est pas avec un soldat mais avec un poète pacifiste "ce coeur qui haïssait la guerre".
C'est au nom d'une idéologie pacifiste que l'auteur fait cet appel. Il s'engage pour la liberté, pour la vie.
_D'où le jeu sémantique autour de battre, v1 "coeur qui bat pour le combat".
_Il s'accompagne de la métonymie du coeur qui renvoie au siège des sentiments.
_A deux reprises, il est fait allusion à la nature par son aspect cyclique "marée" et "saison" v3 et 24
v23-24: la nature est une représentation de la vie, de la liberrté.
_Ce qui organise le texte et qui dépasse le paradoxe, c'est le raisonnement logique "mais" v12, "pourtant" v19, "mais" v20 et 21, "car" v23. Il ya une motivation extrêmement cohérente au nom de son amour pour la vie, la liberté. Peu à peu il essaye de nous expliquer pourquoi il a choisi ce combat, pourquoi ce paradoxe: l'amour de la vie sans la liberté est un non-sens, ce qui justifie son engagement.

CONCLUSION: Il s'agit bien d'un poème qui est un appel au combat et qui témoigne de la prise de position de l'écrivain face à l'Histoire de manière à la fois argumentative et poètique. Desnos nous montre son attachement à la vie et nous signale l'absurdité d'une vie sans liberté.
Par cet engagement, il rejoint bon nombre de Surréalistes.

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.