Page d'accueil > Commentaires Composés > Charles Baudelaire - Les Fleurs du Mal - Spleen LXXV
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - Expression libre
Bac Facile vous souhaite de très bonnes vacances !
Les Fleurs du Mal, Spleen LXXV
Illustration
Charles Baudelaire - Les Fleurs du Mal - Spleen LXXV


I. Situation
Premier des 4 spleen Extrait de Spleen et Idéal
Splen en Grec: rate (foie) : anciennes croyances selon lesquelles la mélancholie provient de la sécrétion de bile noire, par la rate. P. Baudelaire, Spleen est une aliénation du poète dans son propre génie

II. Introduction
Forme stricte (au contraire des autres “spleen”)
Déscription de l’envirronemet mais aussi utilisation de la première personne
Tout est hanté par le mal d’etre:
Explication linéaire

III. Etude

1. Premier Quatrain
Description de la ville
· Pluviôse
mois hivernal du calendrier révolutionnaire
diérèse: lourdeur: évoque donc à la fois pluie, froid et révolution à mort
ce mot, personnifié, est “irrité” contre la ville : vengeance, punition de « Pluviose » sur la ville
· La ville
sentiment d’angoisse qui vient de conscience de “mortalité”
devient une sensation physique de humidité et de froid
mortalité emphatisé par “urne” (=cendres des morts) et “cimetière” : la ville entière semble morte
Le monde est ni vivant ni mort, environnement du Spleen, inquiétude dans la description d’un peuple qui meurt

2. Deuxième Quatrain
Description de chat / de lui-même
· Atmosphère
meme atmosphère de froid et d’humidité mais ajout de l’idée de l’eau comme morbide: “chat galeux”
idée de la lourdeur de la diérèse poursuivie par “erre” et “sans repos”
· Le chat et le poète
similitude “gouttière” et “litière” rapproche l’image du chat à celle de l’ame du poète: chat devient symbole du poète en proie au spleen: maladie, errance, sans repos, incapacité
è Le poète en proie au Spleen prend le pitoyable aspect d’un chat malade, qui rend l’idée de l’incapacité du poète à sortir de cette condition

3. Premier Tercet
Descriptions d’objets
· Caractère morbide des objets
caractérisation des objets montre caractère morbide de l’atmosphère: “pendule enrhumée”: qui donne le mauvais temps: sens du temps est aussi malade ici: confusion
de meme: bûche, bourdon (en expression familière, “avoir le bourdon”= être déprimé)
· Les objets et le poète
tous les verbes peuvent s’apparenter au poète, de plus qu’aux objets
è poète atteint dans son corps + dans son désir par ensemble de problèmes et de confusions

4. Deuxième Tercet
· Maladie de l’expression
“vieille hydropique”: passe au détail d’une personne, à nouveau présence malsaine de l’eau
jeu de cartes avec “sales parfums” s’oppose à importance donnée par Baudelaire aux parfums (ex. poème “Parfum exotique”): dépréciation
“sinistrement”: song long et strident: lourdeur
· Le futur
“cartes” symbole de prévision du futur
le destin du poète est “fatal” : “amours défunts” prédisent mort de l’amour: “valet de coeur”: homme, poète amoureux, tandis que opposition avec “dame de piques”: côté pessimiste du futur

IV. Conclusion
Images de plus en plus délirantes mettent en évidence décadence de poète en proie au Spleen
Spleen chez Baudelaire est donc aussi une torture physique et morale su poète, qui s’accompagne de conscience de destinée encore plus mélancholique, déprimantes

Commentaires


Personne n'a laissé de commentaire sur ce document. Soyez le premier en complétant le formulaire ci-dessous.


Poster un commentaire

Votre pseudo :
Votre e-mail (facultatif et privé) :
Commentaire :
Piège anti-robot : somme du chiffre un et du chiffre deux en toutes lettres :
 


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2016 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.