Page d'accueil > Commentaires Composés > Charles Baudelaire - Les Fleurs du Mal - L'horloge
Mascotte de Bac Facile
Je reste à votre disposition durant votre visite.
N'hésitez pas à me solliciter en cas de besoin.
Vous pouvez également contribuer en nous envoyant vos documents.
Demander de l'aide - Contribuer - J'écris
Illustration
Charles Baudelaire - Les Fleurs du Mal - L'horloge


Les Fleurs du Mal, L'horloge
1 Horloge ! dieu sinistre, effrayant , impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : Les vibrantes Douleurs dans ton cour plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible ;
5
Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison,
10
Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote : Souviens-toi ! - Rapide, avec sa voix
D'insecte , Maintenant dit : je suis Autrefois,
Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !
15
Remember ! Souviens-toi ! prodigue ! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toute les langues.)
Les minutes, mortel folatre, sont des gangues
Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !
20
Souviens toi que le temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi,
Le jour décroît ; la nuit augmente ; souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.
25
Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard,
Où l'auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
Où le Repentir même (oh ! la dernière auberge !) ,
Où tout dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard ! >
I Un discours d'avertissement
a) Marques du discours
- Phrase introductrice précise émetteur et récepteur
sinecdoque : "doigt" émetteur : l'horloge récepteur : les hommes
- "dit" : verbe introducteur de parole
- V2 , le discours commence : "..."
- Indice seul se rapportant à l'émetteur initial : "mon" (V14)
Beaucoup d'indices / récepteur : "toi" (V2-10-13)
Pronoms de deuxième personne, le lecteur se trouve impliqué

b) Avertissement
- Impératifs : "Souviens toi ! (V2...) --> récurrence
- exortation (discours d'exigence) --> l'horloge demande le souvenir, rappel de la brièveté de la vie (donc il faut en profiter)
- Rythme "souviens toi" --> battements de l'horloge

c) Discours polyphonique (à plusieurs voix)
- 3ème strophe : discours dans le discours
- Verbes de paroles : "chuchoter" (V10), "dire" (V11)
---> duscours de plus en plus fort "tout te dira"
- polyglotte (plusieurs langues) (V14)
Mythe de Babel (Bible) : le temps est partout donc l'homme ne peut pas fuir le Temps)

-----> Ce poème prend la forme d'un discours destiné à impressionner le lecteur, autant par son thème que par ses procédés d'énonciation


II Présence obsédante du temps
a) Thème récurrent dans le texte
- Horloge : titre et thème initial
--> majuscule + !
Progression à thème éclaté (sous thèmes tirés du thème) : "seconde, minute"
Thème principal : l'horloge
Temps = horloge
Progression : secondes -> minutes -> jour -> mort -> 24 vers ---> cycle d'une journée

b) Personnification et allégories
Représentation du temps effrayantes : "sinistre" (v1) (en latin : conduit à la mort), "dévore" (V7), "pompé" (V12)
Mouche et moustique : symboles diaboliques
"Joueur auide" --> allégorie du temps.
1 seul élément où temps = positif --> "gangues pleines d'or "

c) La bièveté de la vie
futur employé pour la mort
Chiasme (V19) AB puis neg.A neg.B
"Je suis autrefois" --> illogique
V20 antithèse avec le gouffre -> vide -> depsydre
---> en une phrase : rythme de ta vie selon l'auteur
= tonalité tragique

-----> temps = Dieu, polymorphe, effrayant



III Caractérisation de l'être humain
a) Généralité
"nous" --> valeur générale des hommes
Répétition "chaque" (V7-8) = universel
V15 : "mortel folâtre" = Dieu
V14 : "métal" --> froideur
V4 : "cible" --> précision
V9 : "3600 fois par heure" --> précision

b) Jouissance
2ème strophe : "plaisir" (V5)
Comparaison allégorique du plaisir "ainsi qu'une sylphide" (V6) --> femme de plaisir
"délice" (V7), "prodigue" (V13)
"vertu encore vierge" --> l'homme n'est pas vertueux
---> être de jouissance (de la vie)

c) La mort
L'homme est dominé, écrasé, il a peur de la mort
---> point de vue dominant sur l'homme


----> vision de l'homme forcément dominée par le temps


Signaler une erreur - Imprimer ce document - -
Share/Bookmark
Copyright Bac Facile 2014 - Copie interdite sans autorisation - Tous droits réservés.
Les documents mis à disposition sont publiés sous notre licence d'utilisation Bac Facile.
Site conforme aux recommendations XHTML 1.1 et CSS Niveau 3.
Zone d'administration - Moteur de recherche interne
La page a été générée en 0.004 secondes.